4 façons d’intégrer la couleur Very Peri à sa déco

03/03/2022
Couleur pantone 2022 very peri

Le violet glacé de Very Peri, couleur de l’année selon Pantone®, nous fascine. Reste à savoir comment l’adopter chez soi avec esthétisme et harmonie. Voici 4 conseils pour y arriver, signés Conforama.

 

Après 2021 sous le signe du jaune Illuminating et du gris Ultimate Gray, le Pantone Color Institute a tranché : en 2022, la couleur de l’année n’est autre qu’un violet intense, presque bleuté, baptisé Very Peri (Pantone® 17-3938). L’entreprise américaine, prescriptrice de tendances et référence mondiale en matière de nuances, a donné le ton pour les mois à venir. Et si celui-ci a de quoi nous séduire, on se demande toutefois comment, concrètement, l’immiscer avec goût dans notre intérieur. 

 

Doit-on y aller doucement, à tâtons, ou jouer franc jeu en repeignant tout un pan de la cuisine ? Quelles pièces privilégier pour ne pas s’en lasser en deux semaines ? Peut-on jouer sur une palette ou doit-on se contenter de la teinte exacte ? Réponses.

 

Par petites touches

C’est l’option la plus “sûre” de la liste. Plutôt que de risquer l’overdose, on agit avec parcimonie. On glisse des tableaux, des fleurs, des vases ou des coussins dans nos pièces les plus fréquentées (le salon en priorité) avant de prendre une décision radicale – type relooker la table sans se poser de questions. 

 

À force de voir un petit peu de Very Peri tous les jours, notre œil expert saura certainement si poursuivre sur le chemin de la discrétion nous convient, ou si on préfère passer à l’étape supérieure – et potentiellement sortir les pinceaux. 

 

En camaïeu

On l’évoquait : pas besoin de reproduire la teinte à la perfection, un camaïeu de tons similaires suffit à insuffler son intensité à notre intérieur. On peut donc choisir de la décliner grâce à des coussins qu’on dispose sur notre canapé, en optant pour des serviettes de bain joliment mises en avant, en renouvelant ses chaises dans la salle à manger, en se procurant de la vaisselle (légèrement) dépareillée. 

 

Le but ici, c’est de s’approprier la couleur pour l’adapter au mieux à celles qui composent déjà notre chez-soi. Même si ça veut dire descendre d’un cran dans le nuancier, tant que ça ne jure pas avec le mur vert amande qu’on a refait l’année dernière.

 

Dans les draps

L’avantage avec l’intégration de Very Peri par le linge de lit, c’est qu’on donne à notre chambre un cachet immédiat. On se démarque des classiques beiges, ocres et gris pour apporter une lumière nouvelle et forcément bénéfique à ce coin qu’on veut cosy. On découvre une atmosphère florale, aussi, comme si le printemps venait de se frayer un chemin après un hiver mi-figue mi-raisin. 

 

Et puis, le jour où l’on a envie d’autre chose l’espace de quelques semaines, on échange la parure et on  y reviendra un peu plus tard.

 

Sur un élément imposant

Autre approche moins passe-partout, mais tout aussi esthétique : opter pour un élément de mobilier imposant que l’on choisit en Very Peri, ou une couleur qui s’en rapproche. Un choix audacieux à l’heure d’une mode plutôt minimaliste, mais qui ne dénote pas non plus. Et puis, pourquoi ne pas devenir avant-gardiste ?

 

Pour ce qui est du meuble en lui-même, c’est selon l’inspiration. Canapé, fauteuil, meubles de cuisine, salon de jardin… L’effet marche également en s’attaquant aux murs, avec du papier peint ou un bon coup de peinture. Prêt à s’y mettre ?

 

Les produits Conforama à associer à Very Peri