3 gestes à adopter dans la salle de bains pour faire plus attention à la planète

3 gestes écolo pour la salle de bains

Si la salle de bains est un lieu de bien-être et de confort à la maison, elle est également la pièce où l’eau est la plus consommée. À l’heure où nos modes de vie deviennent de plus en plus responsables, il est temps d’adopter les bons gestes pour la planète. Solution anti-gaspillage, utilisation raisonnée de l’eau et consommation zéro déchet pour se faire une beauté… Adoptons les bons gestes dans notre salle de bains pour faire plus attention à la planète (et à notre porte-monnaie !). 

 

Réduire sa consommation d’eau dans la salle de bains

 

Plusieurs habitudes sont bonnes à prendre pour réduire considérablement sa consommation d’eau dans la salle de bains. D’abord, privilégions davantage les douches aux bains. En effet, même s’ils sont propices à un moment de détente absolue, les bains consomment jusqu’à cinq fois plus d’eau qu’une douche de cinq minutes. Pour aller plus loin, il est également recommandé de fermer l’eau lorsque l’on se savonne. Mais, si les enfants veulent faire trempette tout en s’amusant avec leurs jouets, on peut tout à fait leur offrir ce doux moment en remplissant la baignoire à seulement un tiers de sa capacité. Cela suffit amplement. Quid du brossage de dents ? Là aussi, l’eau se consomme à la vitesse de l’éclair. On reprend donc nos bonnes vieilles habitudes d’enfants et on utilise un gobelet pour se rincer les dents. En plus d’être plus pratique, se rincer les dents à l’aide d’un gobelet permet d’alléger la facture d’eau !

Aujourd’hui, il existe de nombreuses solutions pour réduire notre consommation d’eau. Les pommeaux de douche économiques, par exemple, permettent d’économiser jusqu’à 50 % sur la facture d’eau finale. Un simple réducteur de débit sur le pommeau de douche ainsi que sur le robinet du lavabo est également une bonne technique pour moins consommer. De même, le robinet peut couler à l’aide d’un aérateur qui diffuse des bulles d’air et crée une mousse d’eau ou un brise-jet. Un équipement qui réduit nettement la pression et qui permet de faire des économies jusqu’à 40 %. Si la salle de bains est équipée de toilettes, on économise également l’eau des chasses d’eau grâce à un double bouton. Cela permet d’utiliser plus ou moins d’eau en fonction des besoins. 

Enfin, il est indispensable de vérifier la moindre fuite d’eau dans la salle de bains, comme dans les autres pièces d’eau. Une fuite d’eau peut augmenter la facture d’environ 20 % au sein du foyer. 

 

Entretenir sa salle de bains avec des produits naturels

 

La salle de bains est l’une des pièces de la maison où l’hygiène doit être irréprochable. Quid des produits ménagers que l’on utilise pour astiquer les surfaces ? Au moment de rincer, ces produits, souvent chimiques, se déversent dans les eaux usées. En effet, en traitant ces eaux devenues toxiques, les stations d’épurations ne parviennent pas à supprimer l’intégralité des particules chimiques. L’eau, renvoyée dans les rivières, les mers et les océans, reste donc polluée. Un fardeau environnemental qu’il est possible de cesser en utilisant des produits ménagers naturels. Adieu les détergents en tout genre et l’eau de Javel utilisée à outrance, le vinaigre blanc devient notre principal allié pour faire briller la robinetterie et pour redonner toute la brillance à une paroi de douche tachée de calcaire. D’ailleurs, il est encore plus efficace lorsqu’il est chauffé ! Le bicarbonate de soude, quant à lui, blanchit en quelques instants l’émail et la céramique des lavabos, des baignoires et des bacs de douche devenus ternes avec le temps. Un ménage écologique et sain pour une planète en bonne santé !

 

Prendre soin de soi avec une routine beauté zéro déchet

Une consommation responsable passe également par le choix de nos produits cosmétiques. Désormais, on se tourne vers les produits bio et locaux dont la fabrication respecte l’environnement. Les shampooings et gels douche solides sont également une solution pour se laver sans devoir acheter régulièrement de nouveaux flacons. En effet, les produits cosmétiques solides équivalent, en moyenne, à deux bouteilles de produits ordinaires. Aussi, ils sont beaucoup moins nocifs pour l’environnement et pour nous grâce à leurs compositions. Une manière de moins polluer les eaux usées et de se laver sans agresser sa peau. Enfin, fini l’usage unique, place au réutilisable ! Les cotons se troquent pour des disques lavables, les rasoirs jetables, eux, donnent la priorité aux modèles en acier également baptisés « rasoir de sûreté » tandis que les cotons-tiges deviennent réutilisables. Autant d’innovations toutes simples qui permettent de dire stop au plastique dans la salle de bains.