Canapé pour salon industriel : ce qu’il faut retenir pour bien faire son choix

24/01/2022
canapé industriel

Fortement inspiré des usines américaines durant l’essor de l’industrie dans le courant du XIXe siècle, le style industriel n’a pas pris une ride et continue de faire des adeptes. Savant mélange entre vintage et moderne pour un rendu à la fois élégant et raffiné, il habille aussi bien les lofts et les studios que les grands espaces. Le choix du mobilier constitue le point de départ d’une déco « factory ». Quel canapé pour un salon industriel ? La réponse dans les lignes qui suivent.

Le canapé Chesterfield : le canapé style industriel par excellence !

Quel canapé pour un salon industriel ? Le canapé Chesterfield se hisse à la première place des canapés stars du style industriel. En plus d’apporter une touche chaleureuse à votre salon, ce modèle typiquement britannique est également synonyme d’élégance.

Une touche « So British » dans votre séjour

Contrairement à ce que l’on pense, le terme « Chesterfield » n’est pas une marque, mais plutôt un style de canapé. Ses origines remontent dans le courant du XVIIIe siècle au Royaume-Uni, lorsque le comte de Chesterfield, Lord Philip Stanhope, a souhaité fabriquer un canapé qui évitait de froisser les vêtements des gentlemen. Le meuble devait offrir un confort exemplaire, où chacun avait le privilège de se tenir parfaitement droit.

Les caractéristiques d’un canapé Chesterfield

Le canapé style industriel Chesterfield se distingue des autres types de canapés, grâce à son design, ses caractéristiques et surtout, son originalité. Il se reconnaît immédiatement par sa forme dite « club » atypique, c’est-à-dire un meuble aristocratique bas et large pour une déco salon industriel chic. Généreux et imposants, et se présentant dans un design arrondi, les accoudoirs sont ensuite enroulés et se situent au même niveau que le dossier. Son allure courbée rappelle inévitablement les meubles typiques de la monarchie britannique. Le canapé est toujours capitonné, et plus précisément au niveau du dossier et de la partie intérieure des accoudoirs. En général, un bon canapé Chesterfield est fabriqué avec des matériaux naturels, afin de vous offrir le meilleur confort sur le long terme. En ce qui concerne la finition, les rangs sont garnis de clous. Outre l’aspect décoratif, les clous ont pour rôle de renforcer la fixation du rembourrage. Sur les modèles plus accessibles, les clous sont remplacés par des boutons.

Quel modèle choisir ?

Dans le cadre d’une décoration esprit atelier, le canapé Chesterfield en cuir est un must. Grand classique incontournable, d’une authenticité unique et symbolisant une époque révolue, ce modèle vintage par excellence convient aussi bien à un salon aménagé à l’ancienne ou moderne. Dans la plupart des cas, le canapé s’habille avec une seule peau, avec quasiment aucune couture. Si vous souhaitez rester dans le côté authentique et traditionnel, alors il serait préférable de choisir votre canapé dans sa couleur d’origine, c’est-à-dire le marron et avec un revêtement en cuir pleine fleur très peu grainé. Aujourd’hui, le canapé Chesterfield évolue et s’affiche dans d’autres matériaux qui répondent aux exigences de la déco industrielle. Le modèle en simili cuir avec coussins est une alternative à la version originale. Accessible côté budget, celui-ci demande très peu d’entretien. Le canapé Chesterfield en velours fait de plus en plus d’adeptes. À condition d’être entretenu comme il faut, ce revêtement met en avant l’élégance de votre canapé.

Le canapé en cuir pour un salon industriel chaleureux

À la différence du modèle Chesterfield qui met l’accent sur le côté rétro et ancien, le canapé en cuir intemporel est plutôt associé à un rendu beaucoup plus moderne, notamment dans un salon industriel en bois. Quel canapé pour un salon industriel ? Laissez-vous guider par les indications qui suivent.

Le type de cuir

Outre la robustesse et le design, la qualité est un critère qu’il ne faut surtout pas négliger au moment de choisir le canapé en cuir qui habille votre salon de type « factory ». Aujourd’hui, trois principaux types de peaux sont utilisés pour la fabrication de ce type de canapé, à savoir le cuir de veau, de buffle et de vachette. La solidité et la robustesse de ces trois variétés sont assez similaires. En revanche, la différence se situe au niveau de l’épaisseur du grain. Présentant un grain assez fin, le cuir de veau est particulièrement apprécié pour sa douceur au toucher. La peau de vachette se caractérise pour sa part par un grain semi-épais. Il s’agit d’ailleurs de la version la plus courante et la plus utilisée dans la fabrication des canapés en cuir. Les grains irréguliers, à l’aspect sauvage constituent l’un des principaux atouts du cuir de buffle.

Le traitement du cuir

Il arrive ensuite que le cuir bénéficie d’un traitement spécifique. La croûte de cuir fait référence à la couche interne du derme. Après un procédé de finition spécifique, elle présente un aspect plutôt brut et raide. Le cuir « pleine fleur » désigne pour sa part la surface externe de la peau qui n’a subi aucune intervention abrasive. Il s‘agit de la partie supérieure du derme qui renferme des fibres beaucoup plus denses. Le cuir est donc considéré comme « pleine fleur » lorsqu’il est utilisé sur toute son épaisseur, sans toucher à son aspect naturel. Le cuir « fleur corrigée » a subi un procédé de ponçage, afin d’offrir un aspect uniforme et homogène.

Le canapé en cuir à armature

De plus en plus de professionnels de la décoration d’intérieur intègrent le canapé en cuir à armature dans un salon industriel. Comme son nom l’indique, le canapé est avant tout fabriqué en cuir. Il est encastré dans sur une structure métallique faisant un clin d’œil aux anciens tuyaux d’eau présents dans les usines et les ateliers de travail. L’ensemble est ensuite monté sur des roulettes.

Le canapé en tissu pour un salon industriel vintage

Au même titre que le canapé en cuir et le modèle Chesterfield, le canapé en tissu se prête aussi au jeu du style industriel de votre salon. Quel canapé pour un salon industriel ? Les options sont nombreuses, et le confort et l’élégance sont au rendez-vous.

Le canapé en lin

Le lin est une matière noble qui joue un rôle déterminant en matière de décoration intérieure. En plus d’être agréable au toucher, il est également apprécié pour sa durabilité. À la texture délicate, le canapé apportera une certaine douceur à la déco et sera parfait pour un salon industriel chaleureux. Il ne faut pas non plus oublier que le lin est un tissu particulièrement solide. Les risques de s’abîmer dans le temps sont donc minimes. En choisissant un canapé en lin pour un salon industriel, vous investissez donc sur un meuble qui tient sur le long terme. Pour rester dans les codes du style factory, le canapé en lin arborera une belle couleur naturelle. En ce qui concerne l’entretien, le canapé en lin se présente souvent dans une version déhoussable que vous pourrez facilement nettoyer, selon les besoins.

Le canapé en suédine

Le canapé en suédine se fond facilement dans un salon industriel chic. Fabriqué en tissu, ce type de revêtement reprend l’apparence et la texture du cuir. Dotée d’une plus grande résistance par rapport au lin, elle apporte également un toucher à la fois doux et agréable. Dans le cadre d’une déco esprit atelier, le mieux serait de rester sur des teintes brutes, comme le marron foncé, le noir ou le gris. Côté design, la suédine ressort mieux sur un modèle non matelassé.

Le canapé en velours pour un salon industriel cosy

Auparavant considéré comme kitsch et démodé, le velours fait son grand retour dans le monde de la déco. Il fait de plus en plus d’adeptes grâce à son esprit cosy et noble. Outre sa douceur remarquable, les reflets qui traduisent la lumière en nuances chatoyantes sont l’un de ses plus grands atouts. À la différence des modèles en cuir, le canapé en velours se prête à toutes les fantaisies. Rien de tel qu’un joli canapé jaune moutarde pour réveiller un style industriel classique et vintage avec une note de pep’s.

Peaufiner la déco du salon industriel chic

Après avoir répondu à la question « quel canapé pour un salon industriel ? », il est désormais temps de penser aux accessoires qui l’accompagnent, afin de mettre en place la déco industrielle. Le reste du mobilier, les sources d’éclairage et la verrière seront les points forts à mettre en avant.

Le mobilier rétro

Le style industriel reprend souvent des meubles au design rétro, comme les chaises médaillon de style Louis XVI ou les fauteuils en velours. Ce style décoratif autorise également le mobilier d’usine dans le salon, pour ne citer que les établis en bois récupérés auprès d’une ancienne menuiserie, les bureaux industriels, les bibliothèques à échelle ou les commodes à plusieurs tiroirs. L’ancienne malle de rangement de type coffre fera office de table basse pour salon industriel vintage.

Les luminaires adaptés

Pour la déco factory, les sources d’éclairage reprennent aussi les codes du secteur industriel. Laissez-vous inspirer par les plateaux de cinéma pour choisir les luminaires. Les possibilités sont nombreuses, pour ne citer que les ampoules guinguettes installées au plafond, les lampadaires de type projecteur, les néons installés sur un mur en briques ou les suspensions en métal brut placées au-dessus de la table à manger avec chaises dépareillées. Privilégiez toujours les lampes industrielles en métal noir, cuivré ou doré.

Les poutres et les charpentes apparentes

Les poutres en métal et les charpentes apparentes figurent parmi les grandes signatures de la déco industrielle, puisqu’elles rappellent l’intérieur des usines et des anciens ateliers de travail. En revanche, leur installation exige une hauteur sous plafond importante. Pour les poutres en métal, privilégiez toujours les couleurs noir et gris, et veillez à ce que les boulons soient apparents.

La verrière

La verrière fait aussi partie de l’ADN du style industriel. Choisie dans une version en métal noire, elle sert à cloisonner l’espace, en séparant entre autres le salon d’une autre pièce comme la cuisine ou le bureau. Si la superficie de votre logement ne le permet pas, vous pouvez toujours la remplacer par un miroir façon verrière au mur, qui, en plus de réfléchir la lumière, offre un bel effet optique dans le salon. Vous le poserez ensuite au-dessus d’une commode ou d’un buffet industriel.