Comment nettoyer un four sans utiliser de produits toxiques ?

Nettoyer son four

Nettoyer un four est perçu comme une corvée que l’on remet au lendemain la plupart du temps. Pourtant, cela est primordial si l’on veut continuer à cuisiner sans odeurs de brûlé. Vous aimeriez savoir comment nettoyer un four de manière rapide et efficace ? On vous donne toutes les astuces.

 

À quelle fréquence nettoyer son four ?

 

Lorsqu’on a l’habitude de faire cuire de bons petits plats et de savoureux gâteaux à l’intérieur, un four se couvre très vite de résidus de graisse et d’aliments. Il faut donc le nettoyer très régulièrement pour éviter qu’il ne s’encrasse trop et que l’opération devienne trop fastidieuse. De plus, un appareil trop sale se transforme en véritable nid à bactéries pouvant finir par contaminer vos plats.

 

Comment nettoyer son four facilement et en profondeur

 

Laver l’intérieur du four

 

La partie la plus difficile à nettoyer est sans aucun doute l’intérieur et les parois du four, surtout si celui-ci est très sale. Pour venir à bout de la saleté de manière naturelle, vous pouvez utiliser du bicarbonate de soude que vous mélangez avec de l’eau afin d’obtenir une pâte. Appliquez cette dernière sur les parois de l’appareil en insistant bien sur les endroits où la saleté est la plus incrustée. Laissez reposer la pâte durant toute une nuit. Le lendemain, retirez-la avec une éponge humide ou bien un chiffon en microfibres.

 

Si votre four est vraiment très encrassé, faites bouillir un mélange constitué de 50 % d’eau et 50 % de vinaigre blanc. Laissez-le tiédir puis versez-le dans un pulvérisateur. Pulvérisez ce mélange sur les parois du four et laissez agir pendant environ 30 minutes. Vous n’aurez plus ensuite qu’à passer une éponge légèrement abrasive, en faisant tout de même attention à ne pas rayer l’appareil.

 

Nettoyer les grilles du four

 

Enlevez les grilles, les lèchefrites et les plaques de votre four. Pour leur nettoyage, le mieux est d’utiliser une brosse en fer ou une éponge en paille de fer humide et de les frotter avec de l’eau chaude et savonneuse. Le savon noir naturel et le savon de Marseille donnent de très bons résultats. Si vous n’en avez pas, vous pouvez utiliser du liquide vaisselle.

 

S’il reste quelques taches après cette opération de nettoyage, faites tremper les grilles dans de l’eau chaude additionnée de vinaigre blanc.

 

Nettoyer la porte du four

 

Les solutions naturelles sont également efficaces pour récupérer la porte et la vitre intérieure de votre four. Utilisez une fois encore le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude pour venir à bout des résidus graisseux et des autres saletés. Mélangez-les jusqu’à l’obtention d’une pâte et laissez agir pendant une demi-heure environ. Frottez ensuite la porte avec une éponge ou un chiffon microfibres humide.

 

Désinfecter le four et éliminer les mauvaises odeurs

 

Pour débarrasser votre four des mauvaises odeurs et le désinfecter à fond, vous pouvez presser un ou plusieurs citrons et mélanger le jus obtenu avec de l’eau. Remplissez-en un bol allant au four et posez-le sur la grille. Allumez l’appareil à 250°C et laissez agir le jus de citron pendant une trentaine de minutes. Vous verrez que ce truc de grand-mère est redoutablement efficace.

 

Comment nettoyer un four à pyrolyse ?

 

Le four à pyrolyse se nettoie de manière automatique et vous n’aurez pratiquement rien à faire, si ce n’est lancer la fonction pyrolyse. La température de l’appareil grimpe alors jusqu’à 500°C et toutes les graisses ainsi que les résidus d’aliments sont désintégrés. Il ne reste plus qu’à passer un coup d’éponge lorsque tout a refroidi.

 

Ce procédé a tout de même des désavantages. En effet, il est long et consomme beaucoup d’énergie. De plus, il est préférable d’aérer la pièce lorsqu’on le met en route. Enfin, il a tendance à provoquer un vieillissement plus rapide de certains éléments du four. Mieux vaut donc utiliser cette solution ponctuellement et alterner avec des procédés naturels.

 

Comment nettoyer un four à catalyse ?

 

Un four à catalyse est composé de parois dotées d’un revêtement qui absorbe les résidus de cuisson. Ces derniers sont en effet automatiquement brûlés lorsque l’on cuit de petits plats. Les quatre parois de l’appareil sont concernées (côtés, fond et dessus) et le processus de nettoyage se déclenche lorsqu’un programme dont la température atteint 200 à 220°C est lancé.

 

Ce procédé est automatique et vous n’avez rien à faire. Il est également économique puisque nettoyage et cuisson des aliments se font en même temps. Il comporte cependant certains inconvénients. Lorsque le four est très sale, la catalyse ne suffit pas pour un nettoyage parfait et il faut procéder à un lavage avec une éponge au préalable. Les plaques du four sont assez fragiles et il est déconseillé de les frotter avec une éponge abrasive ou d’utiliser des produits décapants. De plus, elles doivent être remplacées tous les 5 ans environ, ce qui engendre des frais en plus. Enfin, les grilles et l’intérieur de la porte ne sont pas concernés par le processus. Vous devrez donc vous charger de leur nettoyage de façon régulière.