Etiquette énergétique : tout comprendre pour bien choisir son lave-linge

24/01/2023
Comprendre les étiquettes énergétiques pour choisir son lave-linge.

Elles sont l’indice indispensable au choix de votre électroménager : les étiquettes énergétiques évoluent année après année, et permettent de s’équiper en privilégiant l’économie d’énergie et le respect de l’environnement. Voici ce qu’il faut avoir à l’esprit lorsque, plus précisément, vous souhaitez investir dans un lave-linge.

Ce début d’année signe pour vous l’occasion de troquer votre ancien lave-linge pour un nouveau modèle. Vous avez repéré plusieurs produits qui pourraient correspondre à votre usage et à celui des personnes qui partagent votre foyer, seulement vous désirez en savoir davantage sur la lecture des nouvelles étiquettes énergétiques (mises en place le 1er mars 2021). Conforama fait le point avec vous sur ce qu’il faut savoir, ce qu’il faut lire et comment. Suivez le guide.

Pourquoi les étiquettes énergétiques ont-elles changé ?

Les anciennes étiquettes énergétiques.

Apparues en 1995, les étiquettes aiguillent sur la classe énergétique d’un produit. L’échelle initiale, allant de A à G, a vite été dépassée par les innovations en matière d’électroménager. Jusqu’en mars 2021, ces progrès se traduisaient par des indices énergétiques allant de A+++ à G. Difficile, donc, pour les consommateurs de comprendre la différence entre un sèche-linge noté A++ et un sèche-linge A+. Et surtout, de s’y retrouver quand l’appareil le moins performant est estampillé A. Devant ce manque de clarté, de nouvelles étiquettes énergétiques ont été mises en place. 

En quoi consistent les nouvelles étiquettes énergétiques ?

Les nouvelles étiquettes énergétiques.

Le but premier : gagner en transparence et par la force des choses, accompagner les consommateurs vers davantage de sobriété énergétique. À un nouveau barème allant de A à G, des pictogrammes plus épurés et évocateurs ont été ajoutés, mais aussi un QR code qui redirige vers des informations officielles (non commerciales, précise l’Ademe*) sur le produit en question, mises à disposition par les fabricants. Notamment sur la réparabilité et la recyclabilité du produit.

De quoi résolument aider à l’achat, et encourager chacun à se munir d’équipements efficaces et économes. D’après la Commission européenne, cette nouvelle version pourrait faire économiser aux foyers concernés 150 euros par an en moyenne. 

Désormais, les anciens appareils classés A+++ seront convertis en B ou C, les A++ et A+ seront répartis entre D et E, et les nouveaux A, particulièrement exigeants, ne concerneront que les modèles les plus performants. 

Quelle est la meilleure classe énergétique pour un lave-linge ?

Reste à déterminer : comment choisir un lave-linge économe en énergie ? D’abord, il est essentiel de connaître la meilleure classe énergétique pour chaque produit d’électroménager. Pour ce qui est des lave-linge, les plus performants actuellement disponibles sur le marché sont étiquetés A, B et C. Les étiquettes énergétiques évoqueront également le niveau sonore, la consommation d’énergie pour 100 lavages, la consommation d’eau par cycle et la durée moyenne du programme économique pour chaque appareil de cette famille de produits. Un meilleur fonctionnement, et une facilité d’entretien augmentée au global. Optimal.

Et pour vous accompagner davantage dans votre acquisition, Conforama a sélectionné trois lave-linge notés A et B qui viendront parfaire votre buanderie déjà (très) stylée

À vous de faire votre choix !

Source : *https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/conso/droit-conso/nouvelle-etiquette-energie#summaryAnchor_5