Lavage de couette : le guide complet

27/01/2023
Comment laver une couette

Pour maintenir une bonne hygiène de vie et pour avoir une bonne nuit de sommeil, il convient de laver votre couette. Dans cet article, découvrez comment entretenir votre couette synthétique ou naturelle sans pour autant l’endommager.

Top 3 des précautions à prendre avant le lavage de votre couette 

Pour éliminer la poussière, limiter la présence des acariens et profiter d’un sommeil réparateur, il est essentiel de laver votre couette régulièrement. 

Réflexe n° 1 : vérifier les indications figurant sur l’étiquette

Reportez-vous toujours aux symboles de lavage qui figurent sur l’étiquette de votre couette Conforama. En fonction des instructions du fabricant, vous saurez s’il est possible de laver votre article de literie en machine ou s’il faut l’emmener au pressing.

Réflexe n° 2 : contrôler l’absence de trou

Il est nécessaire d’inspecter votre couette avant de la laver. S’il y a le moindre trou, le garnissage risque de sortir de l’enveloppe et d’endommager, par la même occasion, votre lave-linge. Pensez donc à réaliser de petits travaux de couture avant le lavage. 

Réflexe n° 3 : nettoyer les taches

Avant la mise en machine, prenez le temps d’éliminer les taches rebelles. Vous avez renversé du vin rouge sur votre couette ? Pour l’enlever, pensez à imbiber un chiffon d’un mélange de bicarbonate de soude et de citron. Tamponnez délicatement la salissure. Laissez agir quelques secondes. Frottez doucement, puis rincez à l’eau froide. Pour les taches de café, de sang ou d’urine, vous pouvez utiliser un mélange à parts égales de bicarbonate et de vinaigre blanc. N’oubliez pas de rincer à l’eau froide en frottant délicatement les fibres entre elles.

Comment laver une couette synthétique ?

Votre article de literie se compose d’un garnissage synthétique ? Sachez que ce type de couette supporte bien le lavage en machine. Si votre lave-linge possède une bonne capacité, vous pourrez nettoyer la vôtre chez vous. À titre indicatif, le lavage d’une couette pour une personne (140 x 200 cm) s’effectue dans un lave-linge de 7 kg. Un modèle de 200 × 200 cm peut prendre place dans une machine à laver de 9 kg, tandis qu’une couette volumineuse (220 cm x 240 cm ou 240 cm x 260 cm) nécessite un appareil de 10 kg et plus.

Gardez à l’esprit qu’il faut toujours laver une couette seule dans la machine à laver. Idéalement, le tambour ne devrait être rempli qu’à moitié (ou au 3/4 au maximum) pour assurer un bon brassage de votre couette. Pour la température de lavage, reportez-vous aux instructions du fabricant. Normalement, les couettes synthétiques se lavent à 40 °C. Avant le démarrage du programme, placez deux balles de tennis ou deux balles de lavage dans votre lave-linge. Cela évitera le tassement du garnissage tout au long du cycle de lavage.

Le séchage s’effectue à l’air libre en utilisant un étendoir à linge pour faire disparaître toute trace d’humidité. Si vous faites sécher votre couette synthétique dans le sèche-linge, choisissez une température douce (pas plus de 60 degrés). Pour ne pas faire d’erreur, référez-vous aux indications du fabricant. Comme lors de la phase de lavage, veillez à placer quelques balles de tennis à l’intérieur de votre machine pour que le garnissage de la couette soit bien réparti.

Comment laver sa couette naturelle ?

Vous avez fait le choix d’une couette naturelle et vous vous demandez comment l’entretenir ? De manière générale, les couettes en plumes, en duvet ou en fibres végétales (fibres de maïs, bambou) sont plus délicates à entretenir que les couettes synthétiques. C’est pourquoi il est recommandé de confier leur entretien au pressing.

Si vous décidez tout de même de laver votre couette naturelle chez vous, pliez-la en accordéon. Puis, placez-la à l’intérieur de votre machine à laver, sans forcer, car cela risquerait d’endommager les fibres. Pour un lavage respectueux de votre couette, privilégiez des produits de lessives douces, naturelles et liquides. Attention, les produits assouplissants sont à éviter, car ils ont tendance à dégrader les matières.

Réglez ensuite votre lave-linge à 40 °C et prévoyez un essorage très court. Une fois sortie de la machine, faites sécher votre couette naturelle à plat en extérieur, en veillant à la tapoter régulièrement pour replacer le garnissage intérieur.

À quelle fréquence laver votre couette ?

Quelle que soit sa matière, il convient de laver sa couette une à deux fois par an, de préférence, au tout début de l’automne et à la fin de l’hiver. Si vous transpirez beaucoup durant la nuit, vous pouvez augmenter la fréquence de lavage. Toutefois, si vous êtes sujet aux allergies, privilégiez un lavage mensuel.

Points importants : pour protéger votre couette contre d’éventuels désagréments, pensez à l’habiller d’une housse de couette. Celle-ci doit être lavée fréquemment, au même rythme que les draps et les taies d’oreillers, soit une fois toutes les deux semaines.

Enfin, n’oubliez pas qu’il est recommandé de changer sa couette tous les 5 à 10 ans.