Faut-il ajouter un traversin à mon oreiller ?

16/01/2023
Faut-il ajouter un traversin à mon oreiller ?

L’oreiller et le traversin sont deux éléments très différents même s’ils nous servent tous les deux à soutenir notre tête. Dans cet article, on vous dit s’il faut ajouter un traversin à votre oreiller et à quoi peut vous servir un polochon.

Comment se servir d’un traversin ?

Le traversin sert à apporter un confort supplémentaire au dormeur. Il existe cependant plusieurs façons de s’en servir.

Utiliser le traversin en complément de l’oreiller

La plupart du temps, le traversin est utilisé en complément d’un oreiller, par les personnes qui aiment dormir avec la tête très surélevée. Il sera également très utile si vous avez l’habitude de dormir en position latérale et que vous êtes large des épaules. En effet, son épaisseur, ajoutée à celle de votre oreiller, servira à compenser votre carrure. Enfin, il est conseillé de dormir la tête en hauteur lorsque l’on est enrhumé, cette position permettant de dégager les voies respiratoires.

Utiliser le traversin en position assise

Si vous aimez lire ou regarder des séries dans votre lit, utiliser un traversin en plus de votre coussin vous permettra d’avoir le dos bien calé et donc plus de confort. Cette association sera également très appréciée par tous ceux qui aiment prendre leur petit-déjeuner au lit.

Utiliser le traversin comme appui latéral

Lorsque l’on dort sur le côté, il se peut que l’on finisse par ressentir des douleurs au dos, particulièrement au niveau des lombaires à cause de la torsion que cette position crée au niveau du bassin. Positionner un traversin sur lequel vous viendrez appuyer l’une de vos jambes vous aidera à remédier à ce problème. Le bassin retrouve ainsi une position droite ce qui évite les torsions.

Utiliser le traversin pour soulager les jambes lourdes

Les personnes qui rencontrent des problèmes de jambes lourdes et qui dorment en position dorsale peuvent placer un traversin derrière les genoux afin de surélever leurs jambes et de faciliter ainsi le retour veineux.

Comment se servir d’un traversin sans oreiller ?

Certaines personnes préfèrent dormir avec la tête soutenue seulement par un traversin. Les dormeurs qui bougent beaucoup pendant la nuit, par exemple, peuvent préférer cette solution, car la faible largeur du polochon permet de ne pas avoir à le replacer en cas de changement de position comme il faut souvent le faire avec un oreiller. De plus, si vous êtes en couple et que votre partenaire ne peut pas se passer de son coussin, sachez qu’il existe des traversins pour une personne qui mesurent entre 80 et 120 cm de large. Si c’est un modèle pour deux personnes que vous souhaitez, il faudra qu’il mesure entre 140 et 200 cm, selon la largeur de votre matelas.

Si vous souhaitez utiliser votre polochon sans oreiller, vous devez le choisir avec soin. Le garnissage, tout d’abord, est un critère de choix important. Celui-ci peut être fait de plusieurs matières qui sont plus ou moins écoresponsables :

  • la mousse à mémoire de forme
  • le latex naturel
  • les fibres de polyester
  • les plumes
  • le duvet
  • les matières recyclées

La mousse à mémoire de forme permet un confort optimal en garantissant un bon alignement au niveau des vertèbres, ce qui réduit les risques de torticolis et de douleurs à la nuque et au dos. Les garnissages en fibres de polyester ont l’avantage de s’adapter à chaque morphologie en apportant un soutien pouvant aller de souple à très ferme.

Si vous souhaitez privilégier un garnissage écoresponsable, vous pouvez opter pour une matière recyclée. Le coton bio, le latex naturel, les plumes et le duvet sont également d’excellents choix. En plus d’être des matières naturelles, ils conviennent particulièrement bien aux personnes qui transpirent beaucoup, car ils sont respirants.

Quelle forme pour votre polochon ?

On trouve des produits de différentes formes qui n’ont pas tous les mêmes avantages, idéal pour faire le meilleur choix d’oreiller et traversin :

  • Le traversin rond qui peut servir de coussin et permet également d’avoir un lit très déco en soutenant les oreillers.
  • Le traversin plat qui maintient le cou et soulage les cervicales.
  • Le traversin pupitre qui est de forme triangulaire et contribue à éviter les courbatures à la nuque et dans les jambes.

Quel niveau de fermeté choisir pour votre traversin ?

Le niveau de fermeté d’un oreiller ou d’un traversin est avant tout une question de goût. Pour bien le choisir, faites attention à la densité du garnissage du produit. En effet, plus cette dernière est élevée et plus le traversin sera ferme.

Si vous optez pour un traversin souple, vous bénéficierez d’un confort moelleux. Il vous conviendra mieux si vous dormez sur le ventre ou sur le dos. Sachez cependant que ce type de polochon n’est pas conseillé pour les personnes de forte corpulence qui ont besoin d’être bien soutenues.

Quant au traversin ferme, il est particulièrement adapté aux personnes qui dorment sur le côté. Il est également conseillé à tous ceux qui sont sujets aux douleurs au niveau du dos et des cervicales, car il permet de garder une posture bien alignée tout au long de la nuit.

Votre traversin doit donc être sélectionné avec autant de soin que votre couette et tous les autres éléments qui composent votre literie : sommier, matelas, surmatelas, linge de lit, etc. Sachez que Conforama vous propose une large gamme d’appuie-tête que vous pourrez choisir en fonction de vos attentes en matière de confort, de votre morphologie, de vos goûts… Nous mettons également à votre disposition tous les autres équipements nécessaires à la confection d’un lit confortable et douillet. N’hésitez pas à choisir tout cela avec soin afin de passer des nuits réparatrices et d’être en pleine forme toute la journée !